Yes, I did it !

Série de "premières fois" pour moi : premier manteau, premier col, premier vêtement doublé... J'appréhendais cette couture, et je l'ai fait. Et j'en suis fière, et je n'ai qu'une hâte : le porter.

Manteau_et_revue

Parce que voilà, j'ai (quasi) terminé le manteau... oui, mais quasi : il ne me reste que la boutonnière à faire.
Je devais la coudre hier, mais voilà, j'ai choisi de prendre un bouton à recouvrir qui fait 4 cm, mais la boutonnière automatique de ma machine ne me permet pas de coudre de si gros boutons. J'ai voulu le faire à la machine autrement, mais impossible de tracer la ligne sur le tissu qui s'effiloche au passage d'une craie, d'un crayon... Ne me reste plus que la possibilité de la coudre à la main.
Mais ce soir, avant de rentrer, un peu de sport. Et du coup, coudre une couleur foncée avec de mauvais yeux à la lumière... Et bien ça ne le fait pas.

Place aux photos :
d'avance pardon pour la qualité des photos, mais à la lumière intérieure... je vais essayer d'en faire de plus belles ce week-end...

Manteau_porte

 

Manteau_haut

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manteau_cintre_endroit

 

Manteau_haut

 

 

 

 

 

Encore une fois, la procrastination m'a joué des tours, mais très franchement, je ne pensais pas terminer ce manteau dans les temps ! J'ai débuté le 20 février par la découpe des morceaux du patron : il n'y en a que 7, mais alors, sur les planches de La Maison Victor, il faut prendre le haut d'un morceau sur une planche, le bas sur une autre... bref c'est long, d'autant que j'ai suivi les préconisations en ajoutant les marges de couture directement sur le patron.

Sur ce manteau, les poches cousues ni vues ni connues m'ont tapé dans l'oeil.
Le 22 février, je me lance, c'est par ça que commence la couture.
Et là, la cata ! A l'angle, le tissu est pris en double, il y a des plis => je suis bonne pour découdre. Un peu d'optimisme, la 2e moitié de la poche est mieux cousue, je me dis "c'est possible".

Le 23 février, je fais une 2e tentative : re-cata ! Par contre, c'est l'inverse, la 1ere moité est bien montée, mais la 2e est totalement de travers. Et là, pessimisme : j'y arriverai jamais. Mamzelle procrastination revient, tu t'y remettras demain... et encore demain... et dimanche : hey, je dois rendre ma copie mardi !!!

Alors, à fond dimanche. Et puis ma procrastination m'a permis de réfléchir un peu, et en me baladant sur la blogo, à la recherche d'astuces pour coudre ces "foutues poches", que beaucoup ont cousues autrement, j'ai eu "the" déclic : les poches sont plus grandes que mon report à la craie ! Hop hop hop, je reporte du coup la taille de la poche, hors marge de couture. Et là... tadaaaam :

Poche

Montage des 2 poches, du 1er coup !

Et du coup, tout a roulé juste en suivant les indications. J'ai juste rencontré une difficulté pour la couture des manches. J'ai tourné dans beaucoup de sens, jusqu'à trouver enfin le bon hier soir. Ouf, c'était moins 1 !

LE BILAN :

Modèle
Manteau Villette de La Maison Victor n°11 - janvier 2017
Patron en 7 morceaux
Tissus utilisés
Lainage : 60 % laine, acrylique et polyester de chez Toto
(qui s'effiloche beaucoup et pas très facile à coudre, mais tellement beau)
Cotonnade de chez Self Tissu
Satin pour les manches (pour que ça glisse...) de chez Self Tissu
Aménagement
J'aime les doublures un peu originales, mais je n'ai pas trouvé de satin à motif pour doubler le manteau. Alors j'ai pris une cotonnade pour le corps, et pour les manches, c'est un satin pour que les bras passent sans accrocher dans les manches.
Etant donné ma taille, j'ai allongé le manteau de 4 cm et les manches de 2 cm. Et j'ai bien fait.
Niveau technique
Annoncé à la difficulté 1, revue à la hausse dans un erratum, je l'ai trouvé assez facile, malgré des techniques que je n'avais jamais cousues : doublure, col
Difficultés rencontrées
Première difficulté : les poches. Pour les coudres de façon invisible, il ne faut surtout pas prendre le modèle, mais bien repartir du morceau de la poche, hors rabat et hors marges de couture.
J'ai également rencontré quelques difficultés pour comprendre le montage des manches : j'ai testé dans différents sens avant de comprendre, puis de recommencer pour la 2e manche, mais au final en réfléchissant un peu... ça marche !
Résultat
Satisfaite et fière !
Validé, et je pense qu'il sera beaucoup porté.